Ouvrir un restaurant dans le Limousin, ce qu’il faut savoir

Vous êtes tombé fou amoureux du Limousin et vous comptez y lancer une affaire ? Pourquoi ne pas tout simplement créer un restaurant dans le Limousin ? La chose peut paraître banale mais pas tant que ça. En réalité, tout dépend du type de restaurant que vous souhaitez ouvrir : Du fast food ? Pas question ! Des plats typiques du Limousin ? Trop banal ! Un restaurant semi ou gastronomique ? Pourquoi pas, mais avez-vous le savoir-faire nécessaire ? Et… Un restaurant avec les spécialités de votre région ? Dans mon cas ce serait des spécialités flamandes ! Cela pourrait être le bon plan !

Choisissez avec soin l’emplacement !

Tout d’abord, la première chose que vous devrez faire, c’est de choisir avec soin l’emplacement où se trouvera le restaurant. Renseignez-vous sur les principales villes touristiques de la région. Le Limousin est assez fourni en villes et villages touristiques, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver votre bonheur.

Le plus difficile ensuite est de trouver l’endroit idéal dans ces villes ou villages. Il vous faudra être parfaitement situé sans pour autant y laisser un bras en louant le local. Dans ce cas là, nous ne pouvons que vous conseiller d’éviter les places principales et de vous mettre dans une rue légèrement en retrait. Le « légèrement » est de mise ! Si vous êtes trop éloigné du centre-ville alors vous n’aurez pas de clients. Tentez de trouver une rue où les touristes passeront forcément ! Une rue entre un parking et un lieu d’intérêt, ou une gare et le centre-ville.

Ensuite, tout est une question de communication : soyez visible, ayez un restaurant qui donne envie de s’y arrêter !

JoueZ avec les périodes touristiques

Vous devez aussi avoir connaissance que le Limousin est une région dynamique pendant l’été, c’est-à-dire pendant la période touristique. Ne vous attendez pas à avoir une affluence record dans votre restaurant entre novembre et mai. Dans ce cas là, plusieurs solutions s’offrent à vous : tourner au ralenti ou exercer une activité secondaire, à vous de voir !

En revanche, pendant la période touristique, il vous faudra être présent et très dynamique. N’hésitez pas à créer une page Facebook où vous mettrez en avant vos plats, votre restaurant, la qualité du service, la convivialité. Bref, tout ce que les voyageurs recherchent pendant une étape.

Vous pouvez également faire des opérations promotionnelles. Dans ce cas là, pourquoi ne pas contacter un grand groupe comme « Groupon » et mettre vos menus moins chers dessus ? Cela attirera peut-être une clientèle que vous ne pensiez pas avoir. N’hésitez pas à nouer des partenariats avec d’autres commerçants ou l’office du tourisme pour renforcer votre offre.

Attention aux formalités administratives

Bien entendu, ouvrir un restaurant ne se fait pas en claquant des doigts.

Vous devrez demander une autorisation préalable à la mairie pour exercer votre activité. Divers documents pourront vous être demandés : pièce d’identité, extrait d’acte de naissance , justificatif de domicile, bail commercial, etc…

Si vous pensez autoriser la consommation d’alcool dans les lieux, vous devrez aussi demander une licence, celle-ci se demande à la mairie et à la préfecture.

Ces démarches peuvent prendre un certain temps, soyez patient et ne soyez pas frustré de perdre quelques semaines avec cela.