Un patrimoine d’exception à rénover

La région du Limousin ne cesse d’attirer de nouveaux habitants. Malgré une fécondité très faible, le nombre de résidents augmente progressivement, principalement grâce à l’arrivée d’Anglais et d’Européens du nord. Une nature préservée et un art de vivre enraciné dans des valeurs sûres en font un lieu de villégiature particulièrement apprécié. Après avoir subi une décote due à la situation générale, le marché de l’immobilier se relève remarquablement bien. Il est un des rares en France à avoir atteint une reprise des prix de 6% cette année. Peut-être est-ce dû aux maisons traditionnelles, marquées par la présence du granit et construites avec des murs épais. Cette image de la solidité bien campée se retrouve aussi dans le mode de vie : Limoges est une des villes au taux de délinquance le plus faible.

Cependant, la situation est bien différente en ville, dans les vallées peuplées et dans les zones de montagne. Les premières qui offrent plus de facilités : commerce, écoles, médecins et services attirent la grande majorité des immigrants. Les régions de montagne ou de pleine nature souffrent de l’isolement. L’histoire médiatisée du hameau de Courbefy illustre très bien cet état de fait. Composé de 21 maisons, d’une piscine et d’un terrain de tennis, son ancien propriétaire a essayé en de le vendre en vain pendant quatre ans. Finalement, il a été mis en vente aux enchères par le Crédit Agricole, pour non-paiement du crédit. Avec une mise à prix dérisoire de 330 000 euros, aucun acquéreur ne s’est présenté. Ce fait choquant a marqué la presse et une campagne aux retentissements internationaux s’est mise en place. De nombreuses personnes de la planète entière ont pris des renseignements et le lot a finalement été emporté pour 520 000 euros par une société américaine fondée par un photographe sud-coréen. Que deviendra ce lieu d’exception ? Nul ne le sait encore, mais il semble, cette fois, échapper à la ruine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *