Dans quelles communes faire du trek en Nouvelle-Aquitaine ?

Vous avez envie de découvrir la Nouvelle-Aquitaine autrement ? Voici quelques communes, où vous pouvez effectuer du trekking.

Le circuit entre Ayen et Saint-Robert

Situées dans le département de la Corrèze, les communes de Saint-Robert et Ayen sont séparées par un parcours de trek de 14 kilomètres. Il faut souligner que malgré cette distance plutôt courte, le parcours s’avère particulièrement difficile, avec de nombreuses montées et descentes.

Ces deux communes proposent aux trekkeurs, un paysage constitué de petites buttes et d’une faune encore sauvage ; une aubaine pour les amoureux de photographies. C’est également une occasion pour découvrir les magnifiques villages perchés de la région, ainsi que les fameuses buttes calcaires qui caractérisent les alentours de Saint-Robert.

Ce parcours de haute volée, permet également de découvrir non seulement la diversité naturelle de la région, mais aussi les richesses culturelles de ces deux communes.

À Ayen, vous pouvez visiter le site de la fontaine de l’homme qui crache. À Saint-Robert, vous trouverez l’église de la commune qui date du 11e siècle.

Le parc naturel régional de Millevaches

Le parc Naturel régional de Millevaches se prête bien au trekking. La petite commune de Millevaches elle-même, est le point de départ de plusieurs parcours de trekking dans la région.

Le nom de la commune de Millevaches, fait penser directement à un paysage accueillant et propice à faire paître des troupeaux de vaches. Pourtant, le plateau de la commune de Millevaches n’abrite ni vaches ni nature accueillante. Il s’agit plutôt d’une nature vaste et isolée, qui semble être située sur le toit de la Corrèze.

Il faut noter que le parc naturel régional, est plutôt silencieux. Le calme est seulement troublé par le va-et-vient des camions, qui sont au service de l’industrie du bois très implantée dans la région.

Situé sur le plateau de Millevaches, ce parcours offre un panorama exceptionnel tout au long du chemin. Depuis la commune de Millevaches, les trekkeurs pourront se rendre à l’étang des Oussines. Certes, la distance est courte, mais le chemin serpente beaucoup.

Au sud de la commune de Millevaches, à environ 10 km, se trouve la tour du Mont Bessou. C’est une excellente destination, car son altitude (environ 25 mètres) permet d’admirer la nature environnante.

Rocamadour et le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Placé sous le signe de l’histoire et de la religion, le chemin de Rocamadour est inspiré d’un parcours que les pèlerins effectuaient il y plus de 1 000 ans, dans le cadre du pèlerinage de Compostelle. Le chemin a été remis à jour par des passionnés de trekking.

Le chemin ainsi tracé, présente une bonne alternative aux autres pèlerins. C’est également un parcours fait pour les trekkeurs qui souhaitent sortir des sentiers battus du trekking. Le chemin de Rocamadour est un parcours de randonnée chargé d’histoire et plein de spiritualité. C’est l’occasion rêvée pour admirer et prendre en photo, sa nature bucolique. Étape après étape, village après village, ce voyage vous amène hors du temps, isolé de toute modernité. Cette solitude permet aux trekkeurs d’être en harmonie avec la nature environnante.

La traversée se déroulant majoritairement à travers la vallée de la Dordogne (qui dispose du label Pays d’art et d’histoire), ce parcours réconcilie sport, religion et nature.

L’étape de la ville de Rocamadour est chargée de symboles. Ici, la spiritualité et l’histoire prennent la place de la marche sportive. Considérée comme l’un des plus beaux villages de France, la commune de Rocamadour est un lieu très visité. La paroisse de la commune propose une représentation murale, qui rappelle la vanité de la vue et l’importance du salut de l’âme. Difficile de faire plus passionnant, comme parcours !